Semaine mondiale pour l’allaitement maternel du 1er au 7 août 2015


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette manifestation est organisée depuis 1992 dans plus de 170 pays. Cette année, la thématique retenue est celle de l’allaitement au travail. L’allaitement exclusif revêt une importance primordiale pour le développement et la santé de l’enfant au cours des six premiers mois de la vie.  L’exercice d’une activité professionnelle lors de cette période ne devrait plus être un obstacle. Cette semaine sensibilisera les femmes sur leurs droits ainsi que sur les meilleures méthodes pour combiner travail et allaitement.

L’Alliance Mondiale pour l’Allaitement Maternel (World Alliance for Breastfeeding Action, WABA) est un réseau international d’organisations et d’individus qui pensent que l’allaitement maternel est un droit des femmes et des enfants, et qui souhaitent protéger, soutenir et encourager ce droit. WABA agit pour faire appliquer la déclaration d’Innocenti de 1990 en liaison avec l’UNICEF et organise, tous les ans, la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel. C’est l’occasion pour des Etats, des organisations, des particuliers, de soutenir, encourager et protéger l’allaitement maternel.

A l’occasion de cette Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM), il faut faire prendre conscience de l’importance de l’allaitement maternel, en particulier au niveau du développement de l’enfant. Le lait maternel apporte des substances qui sont nutritionnellement parfaites pour les bébés humains, et qui les protègent de maladies. Ce sont des éléments indispensables pour la croissance et le développement si rapide du cerveau et du système nerveux central du nourrisson. L’allaitement favorise également l’attachement mère-enfant, élément fondamental de l’élaboration de la personnalité comme des capacités d’apprentissage de l’enfant. Le lait maternel est un élément essentiel pour la sécurité alimentaire de tous les bébés dans le monde et c’est l’une des ressources naturelles et renouvelables les plus précieuses de la planète. Toutes les mères ont du lait, et c’est le seul aliment disponible pour les pauvres comme pour les riches.

Cette semaine doit également insister sur l’importance primordiale du soutien des membres de la famille pour aider les femmes allaitantes dans leur démarche. Les pères et les grand-mères doivent aussi être sensibilisés sur les bonnes pratiques concernant l’allaitement. L’allaitement est au final l’affaire de tous : les mères, les pères, la famille et les personnels de santé.

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’allaitement :

-L’allaitement est le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé. Pratiquement toutes les mères peuvent allaiter, si elles ont des informations précises et le soutien de leur famille comme du système de soins.

-Le colostrum, sécrétion lactée jaunâtre et épaisse produite à la fin de la grossesse, constitue, ainsi que le préconise l’OMS, l’aliment parfait pour le nouveau-né qui doit commencer à s’alimenter dès la première heure qui suit la naissance. L’allaitement exclusif au sein (sans ajout d’eau, de lait artificiel ou d’autre compléments) est recommandé jusqu’à l’âge de six mois. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par une autre alimentation.

Pour connaître le contenu de la déclaration Innocenti sur la protection, la promotion et l’encouragement de l’allaitement maternel : http://www.unicef.org/french/nutrition/index_24807.html